motan-colortronic équipe Witte Automotive

Produire des poignées et systèmes de verrouillage de portières nécessite une gestion pointue des matières.

28/06/2018

Emblématique de la réussite des ETI familiales allemandes, la société Witte perpétue une activité de fabrication de fermetures de valises créée en 1899 par Ewald Witte. Devenue groupe Witte Automotive, cette entreprise toujours dirigée par la même famille, emploie 5 200 salariés sur 9 sites industriels européens (en Allemagne, Suède, Tchéquie et Bulgarie) qui génèrent un c.a. consolidé de 670 millions d'euros.

Le savoir-faire du groupe reste centré sur les fonctions de " fermeture et verrouillage ". Witte est un leader technologique dans la conception et la fabrication de systèmes mécaniques et mécatroniques assurant la fermeture de portières, trappes à essence et équipements d'habitacle. Au niveau mondial, Witte s'est associé aux firmes américaines Strattec et Adac Automotive au sein de l'alliance VAST qui propose aux constructeurs automobiles de tous pays des systèmes de contrôle d'accès aux véhicules automobiles. VAST représente une force de 12 000 salariés, et un c.a. total de près de 1,7 milliards de dollars.

La plus récente usine du groupe Witte est celle d'Ostrov en Tchéquie. Elle produit depuis 2016 des poignées de portières associées à des mécanismes de fermeture électroniques fabriqués dans une autre usine du groupe à Nejdek, à une vingtaine de km. Elle injecte et peint des poignées, moule les différents composants internes des serrures, et assure assemblage final des modules mécatroniques complets, des systèmes à clefs conventionnels ou télécommandés, jusqu'à des dispositifs sans clefs entièrement électroniques. Tous ces systèmes sont peints aux coloris de chaque véhicule qu'ils équipent. De par leurs aspects visuel et tactiles, ces éléments contribuent directement à l'impression de qualité générale des véhicules, d'où l'importance de disposer d'une alimentation matières centralisée particulièrement précise et flexible.

Witte Automotive produit un très grand nombre de systèmes d’ouverture et verrouillage de véhicules automobiles.Ayant pour objectif de produire jusqu'à 20 millions d'unités par an, l'usine d'Ostrov est pour l'heure équipée de 12 presses à injecter Battenfeld-Wittmann, et doit en recevoir dix autres dans un futur proche. Toutes les machines sont reliées à un système centralisé de stockage, transport, dosage, séchage et alimentation, conçu par le constructeur allemand Motan-Colortronic.

Les modules de poignées sont produits par jeux correspondant à un véhicule. Ils comprennent toutes les poignées de portières et leurs fonctions associées. Pour une question de performance mécanique, les parties structurelles sont moulées en PA 6 renforcé 35 % de f.v. et les parties externes sont en alliage PC/ABS teinté dans la masse. La majorité des poignées sont des pièces creuses moulées par injection assistée gaz.

Ce procédé nécessite qu'à chaque cycle d'injection, de 30 à 40 % du volume injecté sont envoyés vers une masselote, ensuite séparée de la pièce lors du démoulage, puis rebroyée et reintroduite dans le circuit de matière.

Pour garantir une excellente qualité de surface, les matériaux vierges et recyclés doivent passer dans un système de séchage centralisé pour réduire l'humidité résiduelle à 0,1 à 0,15 % pour le PA6 et 0,02 à 0,05 pour le PC/ABS. Chaque presse est équipée d'une station qui mélange la matière vierge, le rebroyé et un additif. Un détecteur magnétique évite que des particules métalliques ne viennent contaminer la matière.

Tous les équipements de gestion et préparation des matières, à l'exception des doseurs directement commandés par la commande des machines, sont contrôlés par des modules électroniques spécifiquement développés par Motan-Colortornic. Ils sont reliés par Ethernet ou protocole TCP/IP à une commande centrale CONTROLnet. Cette dernière travaille en liaison avec un système de gestion d'atelier LINKnet qui collecte et enregistre les données de production. Une interface avec l'ERP de l'usine a également été mise en place.